C'est l'histoire d'une forte prise de conscience... 

Tout a commencé en août 2021, alors qu'Anaïs, fondatrice, s'investit dans une association de préservation des forêts tropicales au Brésil, à Bahia. Elle est propulsée au sein d'une aldeia (village indigène) dès sa première mission, alors qu'elle venait tout juste d'arriver. Séduite par ces peuples vivant en harmonie avec la nature, elle comprend les menaces auxquelles ils font face et décide de les aider. Au plus les communautés autochtones sont soutenues, au mieux leurs cultures et territoires sont protégés.

 

Un an plus tard, elle rencontre Anette, co-fondatrice, qui depuis longtemps avait le même souhait d'aider ces populations. Anette a voyagé dans plusieurs pays d'Amérique centrale et du Sud et s'est toujours demandé comment elles pouvaient aider les femmes vulnérables de ces contrées. C'est alors qu'elles se sont associées pour plus d'impact !

 

En décembre 2022, Anaïs et Anette sont parties en Amazonie et à Bahia afin de poursuivre les diagnostics des communautés et réfléchir à la mise en place des projets.

 

 

 

 

 

 

AnaĂŻs Leduc

                                   Fondatrice de Terre'Inspire

 

Diplômée d'un Master de langues appliquées au commerce à Sorbonne Université. Lors d'un échange universitaire en Thaïlande, elle découvre la forêt tropicale. Touchée ! Il devient essentiel pour elle d'aider la nature à reprendre ses droits. C'est dans cette démarche qu'elle part au Brésil. En Amérique du Sud, lorsqu'on s'intéresse à la préservation des forêts, on doit s'intéresser aux habitants des forêts. Petit à petit, elle se dirige principalement vers les femmes. Pas de hasard, son histoire personnelle et familiale résonne très fort avec le besoin d'être respectée et reconnue en tant que femme.

Sa mission dans ce projet : que les femmes indigènes inspirent, entre elles, mais aussi, les femmes occidentales. 

 

Anette Caboni

Co-fondatrice de Terre'Inspire

 

Anette est sonothérapeute et énergéticienne, après de nombreuses activités entreprenariales. Très sensibilisée à la question des peuples autochtones depuis ses voyages en Amérique centrale et en Amérique du Sud, elle accorde une importance particulière aux femmes. "Comment pourrais-je les aider ?", pense-t-elle. C'est alors qu'elle rencontre Anaïs et décide de prendre part au projet. Pas de hasard, elle est émerveillée par les peuples du Brésil.

Humaine et douée de discernement, Annette contribue significativement à la tournure concrète du projet. 

Sa mission : rendre aux femmes et à la terre ce qui leur appartient. 

 

 

"

Pourquoi les femmes ?

Elles sont, en grande majorité, les plus défavorisées au sein des communautés. Pourtant, ce sont elles qui détiennent le pouvoir de l'avenir de notre humanité. Au plus les femmes sont intégrées au sein des projets, au plus elles se montrent fortes de proposition.

 

En chaque femme réside un pouvoir d'attraction et de manifestation immense, souvent craint et bafoué. Il est temps de rééquilibrer les énergies masculines et féminines, d'entendre le féminin en chacun et de respecter le masculin pour un monde plus harmonieux.

"